Le Camp des Réfugiés.



Le Courroux des Glaces Partie I.
A Découvrir.



Le Courroux des Glaces Partie II
[Sondage].



Cliquez ici pour rejoindre le Serveur.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Age Age : 67
Messages : 41
Date d'inscription : 25/07/2017
Nom Nom : Le Devin
Âge : Inconnu
Ethnie : Dieu
Métier Craft : Inconnu
Métier RP : Inconnu
Croyance : Lui même
Clan : L'Ombre de l'Exil
Voir le profil de l'utilisateur

[Résumé] : L'Ombre des Sables Partie II

le Lun 7 Aoû - 19:55




L’échec des uns cause bien souvent la réussite d'autres... La Chiméria et le Champion étaient de retour, ramenés par le chef tribal qui avait aidé les exilés lors de la conquête du trésor... Ce dernier s'étant fait remercier par une pluie de flèches à l'encontre de lui et ses hommes de la part du légat  d'Ombre Eden, surnommé l'Ours, alors qu'ils venaient tout juste de leur offrir leur chef, soignée et valide...

A cette nouvelle, le Champion qui lui aussi se sentait redevable envers le chef " sauvage ", fut envahi par la colère et la rancune, allant s'attaquer directement à la bête qui s'en était prit à son ami récemment découvert que représentait le chef précédemment cité. La rivalité et la méfiance entre les deux clans s’installèrent de nouveau... Tandis que l'Ombre, s’apprêtait à frapper...



L'Ombre des Sables : Partie II

Cette journée semblait comme tout les autres récemment écoulées, calmes bien qu'animées, presque paisibles malgré les diverses tensions avec les clans voisins... Elle en était au crépuscule quand un vent chaud vint caresser les joues des exilés, une chaleur au départ douce, mais qui ne cessait de grandir, finissant par devenir une bourrasque assourdissante et lourde avant de se transformer en véritable vague de braises, consumant tout sur son passage, les bêtes comme les hommes... Les murailles des deux grandes villes purent supporter ces assauts naturels, gardant ses habitants à l'abris, en revanche, ceux au dehors et surtout ceux du sud, qui furent les premiers frappés, n'eurent comme seul échappatoire les points d'eau dans lesquels ils pouvaient s'abriter le temps que la chaleur meurtrière passe...

Suite à cela, la nuit s'installa... Une nuit plus sombre que les autres, plus froide... Des bruits et murmures se firent entendre dans les plaines et fourrés, des silhouettes étranges visibles par les plus attentifs arpentaient les bords des murailles et vagabondaient autour des plus malchanceux qui étaient encore hors des villes... C'est alors que le sang commença à couler... C'est dans des hurlements qui résonnèrent en échos dans les terres d'exile que les monstres apparurent, se jetant sur les divers survivants, partout dans le territoire, des créatures difforment pour certaines, en putréfactions et visiblement en décomposition avancées...



Kéon, l'un des exilés récents et encore dans le sud, se retrouva bloqué dans sa petite battisse quand les bêtes l'attaquèrent, il les repoussa avec bravoure, seul, mais il était loin d'avoir l'équipement nécessaire pour tenir éternellement. C'est alors qu'une tête vola, dévoilant un homme qui se frayait un chemin jusqu'à lui pour le rejoindre, c'était le Champion.

Les deux hommes échangèrent des paroles brèves, Sveîn était de passage dans la zone quand l'attaque débuta, il mit cela sur le dos de la chance avant d'emmener Kéon avec lui, l'incitant à le suivre au nord, en direction d'Ombre Eden...

Pendant ce temps, la Chiméria réunissait son peuple dans ses murs, se préparant à un quelconque assaut, Silenne, une exilées récente elle aussi, restait proche d'Evàn bien qu'elle restait en grande partie silencieuse.

Toujours dans le même temps, à l'Arène, Lenno et Gardna ripostaient avec les leurs. Les portes étaient assaillit de toute part et elle se retrouvèrent bloquées à la porte nord, les bêtes arrivant par légion sur elles...



Au bout d'une traversée périlleuse, Kéon et Sveîn finirent par rejoindre Ombre Eden qui avait été épargnée par les attaques. Le Champion se hâta de retrouver la Chiméria dans la ville, lui affirmant qu'il fallait se rendre à l'Arène, plus au nord-ouest, le cor de cette dernière, ne cessait de résonner dans les collines...

Un groupe fut alors formé, des gardes accompagnèrent Evàn, suivit de Silenne et Kéon, guidé par Sveîn en direction de son village... Sur la route, des cadavres et dépouilles, certains brûlés, d'autres dévorés, on ne retrouvait parfois que des tas d'os... C'était un véritable massacre qui avait lieu à ce moment, d'une échelle qui concernait visiblement tout être vivant sur ces terres.



Ils finirent alors par rejoindre la porte est de l'Arène, celle-ci était déserte... Mais lorsqu'ils s'approchèrent, des bêtes surgirent de leur dos, les forçant, par chance, à traverser les portes pour rentrer dans la ville, seul Sveîn resta au dehors, visiblement bien décidé à ne pas laisser les choses s'attaquer aux siens. Evàn dirigea le reste du groupe, les guidant à son tour pour chercher Lenno qui était la responsable en l'absence du Champion. La femme était toujours à la porte nord aux côtés de Gardna et trois autres membres de la Meute, ils n'avaient pas abandonné et défendait encore la muraille face aux assauts semblant infini des créatures...



La Chiméria et son petit escadron se joignirent à eux, repoussant les monstres qui finirent par reculer... Mais de nouvelles bêtes apparurent, plus difformes que les autres et entièrement recouvertes de rouge, semblable à du sang... Celles-ci vinrent se jeter sur les murs, explosant à leur contact... La muraille ne céda pas, mais des fissures apparurent rapidement... Le groupe compris alors aussitôt que ces choses ne devaient pas approcher, auquel cas, cela signerait très certainement leur perte...

Ils réussirent à repousser les suivant, contenant le reste de la horde d'animaux desséchés qui se jetaient sur eux, à l'aide de flèches et d'acier... Mais c'est alors qu'une nouvelle créature fit son entrée, bien plus grosse et imposante que les autres... Sa difformité n'avait d'égale que sa taille démesurée par rapports aux restes des créatures... Le monstre tout comme les autres, se rua sur la muraille, les flèches n'y firent rien et au dernier moment, ils se jetèrent hors des remparts, ces derniers explosant violemment, soufflés et éventrés...



Tous furent alors sonnés, étourdie par le souffle de l'explosion... Des dizaines de bêtes avaient été calcinées pendant la déflagration, laissant un temps de répit aux exilés pour reprendre leurs esprits, ils étaient tous à bout de force, mais malgré cela, le pire scénario imaginable à ce moment apparu sous leurs yeux ébahis et encore affaiblit par la bourrasque précédente... Un Dragon était face à eux... Chargeant pour traverser la faille, l'aube se levant...

Ils se relevèrent tous, bien que difficilement, se repliant plus en arrière, au sein des escaliers montant la colline des Longs Crocs de Lenno, Sveîn les rejoint, dans un état similaire. Ils tentèrent de repousser le mastodonte avec le peu de flèches qu'il leur restait mais en vain, ils prirent alors leurs armes et le chargèrent à leur tour...



Le combat fut dantesque et sembla durer des heures, la bête ne semblait pas faillir bien que le sang coulait, pour les deux camps... Mais après des souffles coupés, des membres arrachés et des vies perdues, le colosse fini par s’effondrer, reculant dans les piques derrière lui, s'y empalant... Le calme s'installa alors... Plus aucune créature n'était présente...



Seule une chose clochait... Tous se sentirent observer et mirent du temps avant d'en saisir la provenance... Pourtant, lorsqu'ils trouvèrent enfin la direction du regard qui les pesait, une monstruosité gigantesque tentaculaire était présente, flottant dans les airs, elle avait la taille d'une forteresse et malgré cela, tous ne la virent qu'au moment de poser les yeux sur elle...

Elle les fixa de ses yeux vitreux avant de partir lentement, en direction de l'ouest, disparaissant dans le ciel du désert...
La nuit était enfin réellement passée... Beaucoup avaient perdus la vie durant celle-ci et des centaines de cadavres jonchaient le territoire.



Une nouvelle fois, la Nephilim et la Meute avaient combattue ensemble, non pas pour un trésor ou une conquête mais pour la survie de leur peuple. Tandis que l'amertume de la victoire se fait sentir, tous se préparent désormais à la suite des événements, l'Ombre, étant loin d'en avoir terminée...
Le Corbeaux lui, continuant d'observer depuis le ciel, mirant les exilés de son regard perçant, témoin d'une nouvelle génération qui était sur le point d'unir définitivement les deux clans...



Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum